SUITE..... DE SENSIBILISONS POUR FACILITER L'INDEMNISATION BIEN DOCUMENTER VOTRE DOSSIER MÉDICAL

SUITE..... DE SENSIBILISONS POUR FACILITER L'INDEMNISATION BIEN DOCUMENTER VOTRE DOSSIER MÉDICAL

Bien documenter votre dossier

Le régime de l'assurance automobile du Québec a été mis sur pied pour indemniser les victimes d'accidents de la route. Celui-ci se voulant une assurance, le fardeau de la preuve revient à l'accidenté. Afin de vous éviter quelques maux de tête, nous allons vous donner quelques conseils pouvant vous aider à bien documenter votre preuve.

LE COEUR de VOTRE DOSSIER: la preuve médicale

En premier lieu, lorsque vous ouvrez un dossier à la SAAQ, le rapport initial est celui qui vient démontrer les blessures causées par l'accident. Il est donc primordial qu'à l'intérieur de celui-ci, toutes vos douleurs et blessures y soient stipulées, si petites soient-elles! Prenons par exemple: votre pied est fracturé donc automatiquement la blessure sera dans le rapport. Mais si vous avez mal au cou et vous ne le mentionné pas, que par la suite vous découvrez via des examens que vous avez une fracture cervicale, la preuve sera plus difficile à démontrer. Donc même si la douleur vous paraît banale, vaut mieux l'inclure que de ne pas en faire mention.

Par la suite, le rapport d'évolution se veut celui qui viendra démontrer le processus de votre guérison. Il est impératif de le faire compléter chaque fois qu'il y a un changement de votre situation physique, psychologique, lorsqu'il y a des demandes de traitements, des demandes d'examens approfondis (résonance magnétique, rayon x) ou un changement de médications. Celui-ci sera la preuve de votre parcours médical nécessaire à votre guérison ainsi que les raisons pour lesquelles votre médecin le fait. Ces rapports sont comparables à votre journal intime! Ils sont la preuve de votre cheminement et de votre collaboration à votre rétablissement.

Quelques petits conseils entre les rendez-vous médicaux. Tenir un agenda dans lequel vous allez y écrire:

- vos symptômes et l'apparition des nouveaux symptômes
- votre niveau de douleur sur une échelle de 10 et ce durant toute la journée
- votre état au réveil
- votre tolérance aux tâches quotidiennes 
- vos humeurs si changeantes
- les répercussions de votre médication ( positif ou négatif)
- Votre état au coucher
- votre qualité de sommeil

Bref, tout ce qui touche votre état psychologique ou physique. Ces notes sont nécessaires pour ne pas oublier de mentionner un changement, une évolution ou une dégradation de votre état lors de vos visites médicales avec votre équipe soignante. Un détail oublié peut faire toute une différence et engendrer une problématique qui aurait pu être évitée.

POINT IMPORTANT

Tous les rapports médicaux ou prescriptions que vous allez faire parvenir à la SAAQ serviront à l'analyse de votre dossier indemnisation. Afin de donner de la force à vos rapports, nous vous conseillons d'insister auprès de votre médecin pour qu'il vous envoie passer des examens objectifs. En jargon assurantiel, un examen objectif signifie: une preuve qui peut être visualisée. Elles viendront corroborer vos rapports écrits. 
En voici quelques exemples:

- résonance magnétique
- rayon x
- scanner
- électroencéphalogramme
- Électromyogramme
- échographie
- etc....

Dans le mois suivant l'examen, nous vous conseillons d'aller aux archives de l'établissement concerné afin de vous procurer une copie du rapport qui en découle.

À NOTER

Afin de vous protéger, nous vous suggérons fortement, de faire une photocopie de chaque prescription ou rapport que vous allez acheminer à la SAAQ. Conserver le tout dans une filière à la maison.

Pour toutes questions,nous vous invitons à communiquer avec nous par: 
Messenger sur notre page Facebook ou Émail: association.droits.accidentes@gmail.com

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×