COMPTE RENDU DE NOTRE PRÉSIDENTE

COMPTE RENDU DE NOTRE PRÉSIDENTE CATHY METHOT EN CETTE PÉRIODE ÉLECTORALE

Photo cathy

Ils ne savent pas! Comment pouvez-vous savoir?

Aujourd’hui nous vivons dans une société où une grande partie de la population a appris à se préparer à vivre des situations pénibles. Pour la plupart, nous avons des assurances-vie. Plusieurs font même leurs arrangements funéraires à même leurs testaments. Nous avons appris à prévoir un divorce à l’aide d’un contrat prénuptial, et ce avant même d’avoir dit: oui je le veux!

Je vous confirme, que personne n’est jamais prêt à l’éventualité d’un accident de la route.

Dans les dernières semaines, j’ai eu la chance au nom de L'ADA, de discuter avec des gens très intéressants. Animateur de radio communautaire, président d’association des motocyclistes de la région de Québec, quelques membres de certains partis politiques, même des têtes d’affiches de ceux-ci... et au bout de 10 minutes de conversation, le même commentaire revenait, à chaque fois; « Mais je ne savais pas tout cela! »

On ne prépare pas un accident de la route. Par contre, il est important de savoir ce qui peut se passer suite à un tel événement.

Voici les questions que je posais afin de vérifier leurs connaissances advenant qu'ils seraient victimes d'un accident de la route:

- Savez-vous quels soins sont pris en charge ?

- Savez-vous si vous êtes inaptes pendant une durée indéterminée quels types d’aides pour les tâches quotidiennes sont allouées ?

- Savez-vous si votre employeur a le droit de vous congédier ?

Ou encore.....

- savez-vous de quelle façon vous pouvez être indemnisés suite au préjudice subi ?

Plusieurs réponses à ces questions, une fois que nous y sommes confrontés, sont excessivement décevantes.

ATTENDEZ, IL Y A PIRE ENCORE....

Quand on parle à un politicien, on réalise très rapidement que même eux ces gens qui gouvernent notre pays/province , ayant la santé physique, psychologique et financière de leurs citoyens à cœur, ne savent pas qu’actuellement il y a 27 mois d’attentes, pour qu’un dossier soit entendu au tribunal administratif du Québec. Ils ne savent pas qu’actuellement les coffres de la SAAQ sont aux plus hauts, pendant que les indemnités couvertes sont quant à elles, à leurs plus bas. Ils ne savent pas, que lorsque vient le temps de réorienter la carrière d’un accidenté, la compagnie d'assurance accorde un nouvel emploi basé sur un salaire déterminé dans le livre REPÈRE, plutôt que d'offrir une formation et du soutien en continue à l'accidenté dans sa recherche et vers un nouveau défi. Ce qui pourrait avoir comme répercussion de lui faciliter son retour sur le marché du travail.

Je n’en veux pas à ces politiciens, personne n’est parfait et il est impossible de tout savoir. Tout cela m’amène à questionner les démarches administratives qui sont en place actuellement. Si nos politiciens qui ont des contacts et des ressources ne savent pas, comment le citoyen peut-il être encore plus informé ?

Voilà une des multiples raisons de l'existence de L'ADA! Anticiper le pire pour être en mesure de faire de la prévention. Ainsi nous pouvons informer les gens du déroulement des choses actuellement!

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 
×